Le guide pratique de l'entrepreneur

Publié le : 09/05/2018 16:25:18
Catégories : Guide pratique

Hello ! Je vous propose un petit guide pratique des étapes pour devenir entrepreneur. En effet, j’ai moi-même monté ma boutique, du coup, je trouve sympa l’idée de vous partager l’ensemble des étapes qui ont été nécessaires. Je vais donc vous transmettre toutes les notions que j’ai dû apprendre et acquérir pour atteindre ce statut et ce résultat, en espérant de vous donner envie de vous plonger dans cette aventure fabuleuse et très enrichissante ! En premier temps, je vous parlerai de toutes les étapes nécessaires à la création de ma boutique (vous saurez absolument tout !). En second lieu, je répondrai en détails à vos nombreuses questions qui m’ont été posées sur Instagram. Je ferai un autre article qui parlera plus précisément de mon parcours et les conseils que je peux vous donner pour ceux qui désireraient se projeter en tant qu’entrepreneur, ou tout simplement apprendre à me connaître un peu plus. :) Bonne lecture mes loveurs !

Les étapes

Tout commence par une idée

  • Lorsque vous avez envie d’entreprendre, c’est qu’une idée bourgeonne dans votre esprit. Pour réaliser et monter votre projet à partir de cette dernière, il vous faut tout d’abord la tester. En d’autres termes, parlez-en à vos proches sans pour autant être trop précis pour les laisser imaginer le concept, tâtonnez autour de vous pour savoir si l’idée pourrait plaire, et si elle répond à une demande.
  • La seconde étape sera de savoir si votre idée a déjà était réalisée. Autrement dit, y a-t-il des commerces qui se sont déjà lancés sur ce marché ? Vous devez vous poser les questions suivantes : Comment a-t-il fait pour que son idée marche ? Comment est ce que je pourrais me différencier ? Comment éviter les erreurs qu’il a faites ?
  • Après avoir réalisé une brève étude de la concurrence (veille concurrentielle), il vous faudra établir un plan (mental ou sur papier) de toutes les notions relatives à votre concept : comment l’idée va devenir réalité, comment vous projetez-vous, quels sont les éléments clefs (la clientèle visée, le concept store, où est-ce que vous aimeriez vous implanter, ...)

Création du business plan

  • Pour la création du business plan, il faut vous renseigner car le schéma de votre business plan dépendra de votre secteur d'activité. Pour le construire, je vous conseille de partir des informations les plus larges aux plus précises. Vous pouvez aller voir la CCI qui vous fournira des conseils pour monter votre projet et toutes les étapes que vous devez suivre.
  • En parallèle du business plan, il vous faut réaliser une étude de marché. Cette dernière permet de savoir si le secteur dans lequel vous voulez vous implanter est porteur ou si il est en perdition.

Il faut s’armer de courage car c’est une partie très longue mais qui permettra à son terme de savoir si le concept est viable. Vous devrez chercher toutes les informations nécessaires pour avoir une vision précise du marché, grâce à différents supports : BNF (banque de données à accès gratuits), internet, études déjà réalisées, articles de presses, avis clients des concurrents, ... Il vous faudra trier les informations que vous aurez récoltées, puis créer des tableaux tels que le PESTEL afin de les ordonner et les rendre cohérentes.

  • Vous aurez ensuite à créer le prévisionnel, nécessaire pour les banques et les investisseurs.  Il ne faut pas être trop optimiste sur les chiffres ! Il faut attendre d'avoir une certaine notoriété et avoir sa propre clientèle Afin que le projet soit crédible il faut minimiser les attentes, car la concurrence est peut-être sur le secteur depuis longtemps et n’est pas un réel exemple. Il faudra expliquer comment vous avez trouvé ces chiffres et analyser leur importance.
  • Faite relire votre business plan à des personnes de confiance, surtout au niveau du projet, pour savoir si l’idée est compréhensible même par quelqu’un qui n’est pas dans le secteur. Il y aura beaucoup de personnes à qui vous aurez à présenter le projet pour avancer, et si ils ne comprennent pas ils n’investiront pas. Il faut que se soit des mots simples et percutants, et pas simplement des données chiffrées. Il faut que se soit claire & structuré.

Les choses à faire avant d'avoir le rendez-vous avec la banque

  • Trouver un local : Il faut avant même d'aller voir les banques que vous sachiez où est-ce que vous allez vous implanter (le secteur, le local, ...). Il faut savoir que le local influencera le prévisionnel car les quartiers n'ont pas tous le même coût ni la même popularité. Votre business plan devra être adapté au secteur dans lequel vous faites le dossier. Vous aurez à vérifier le mode de consommation, la zone de chalandise, la concurrence présente...

Une promesse de cession devra être signée pour que la banque valide le dossier. La banque a besoin d'éléments concrets.

  • Après avoir signé votre promesse de cession, il est important d'aller voir sur les plateformes de financement à taux 0 (Paris initiative par exemple) qui permettent de financer une partie de ton investissement et donc de compléter ton apport personnel. Il faudra également un apport de votre poche de 20 % du montant total demandé, sans quoi la banque ne vous fera pas de prêt. Ces organismes peuvent se porter garant pour le prêt que vous comptez faire, pour vous éviter de faire une caution personnelle.

Le rendez-vous avec les banques

  • Il faut s’entraîner à faire un pitch (voir les 180 secondes sur YouTube) accrocheur sur votre projet afin de donner envie de s’y intéresser et d’en savoir plus. C’est une étape très importante où vous devez être capable d’expliquer l'ensemble de votre concept, mais aussi de votre business plan, et du prévisionnel. Le but étant de se vendre son projet et de savoir convaincre une tiers personne de sa réalisation.

Avoir un bon pitch permet de prouver que votre projet est sérieux et réfléchi, mais donne également une bonne image professionnelle.

  • Il ne faut pas oublier de venir en tenue professionnelle, même si le secteur que vous visez est plutôt cool. Votre image de marque passera aussi par votre présentation physique.
  • Contactez toutes les banques du secteur géographique où vous souhaitez vous implanter afin de mettre toutes les chances de votre coté mais aussi de pouvoir bien comparer ce que l’on vous propose.

Tant que vous n’avez pas de financement, vous ne pouvez pas faire de démarches administratives pour vous faire référencer. Il faudra attendre d’avoir une réponse favorable pour passer à la suite.

Le commencement des choses sérieuses

  • Il faudra bien vous renseigner pour savoir quelle forme juridique vous voulez prendre. Cette étape est très importante car elle dépend non seulement de votre secteur d’activité, mais aussi de la responsabilité que vous pouvez prendre dans votre entreprise, du nombre d’employés que vous voulez, du développement que vous souhaiteriez avoir...
  • Une fois choisi il faudra que vous déposiez votre dossier au GREFFE. Vous avez des forfaits à la CCI pour vous aider à créer vos statuts, et des modèles sur internet.
  • Il vous faudra la validation de votre recensement pour avoir accès à l'ouverture d'un compte bancaire professionnel. Il y aura une attente de 2 à 3 semaines avant que votre prêt soit accessible sur votre compte.
  • Après avoir fait vos statuts, ouvert votre compte, et signé votre bail commercial,  il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans le concept store et l’inauguration de votre projet !

Les questions/réponses :

Comment as-tu trouvé tes fournisseurs ? Tout simplement en faisant des recherches sur internet et durant des salons. Il faut déjà savoir ce que vous voulez comme produits pour savoir vers quels fournisseurs vous adresser. Vous pouvez aussi vous adresser à la CCI pour avoir des annuaires professionnels. J’ai ré-adapté ma gamme après ma création pour continuer de me démarquer de mes concurrents. Vous n’aurez pas forcément les mêmes fournisseurs tout au long de la vie de votre entreprise. Comment tu négocies avec eux ? Au début c’est un peu compliqué, parce que vous n’avez pas encore la position de force. Vous venez de démarrer, votre clientèle n’est pas encore faite ni votre renommée. Au début, la négociation se fera par rapport aux quantités que vous achetez. Par la suite, vous pourrez mieux négocier car vous aurez plus d’arguments de votre côté. Comment se lancer sans réseau ? Il faut se faire un réseau, c’est primordial. Vous pouvez très bien avant que tout soit valider par la banque et l’Etat. Il faut vous mettre sur les réseaux sociaux : Instagram & Facebook pour développer votre communauté. Vous allez devoir faire de la prospection pour s’adapter le mieux et le plus efficacement possible. Pour ce qu’il est du réseau professionnel, il vient au cours de la création d’entreprise car vous aller faire des analyses, poser des questions pour savoir ce qu’il se fait déjà, vous parlerez à des personnes lors de formations/salons/... Il viendra donc naturellement. Il faudra juste bien penser à échanger des cartes, à discuter de votre projet et s’interesser à ceux des autres. Comment as-tu trouvé ton concept ? J’ai toujours aimé créer des choses, et ça m’a semblé hyper simple de me lancer dans mon idée de départ. Ça m’a paru logique d’allier les trois concepts : les cosmétiques bios, la "french touch" et les ateliers de cosmétiques. Je pense que lorsqu’une idée vous vient, vous avez tout de suite le feeling de savoir si c’est réalisable ou pas. Ca se joue beaucoup à l’instinct. Est-ce que tu as fait une étude de marché avant ? Oui bien sur, il faut évaluer le potentiel de ton idée. Ça sert à recadrer les choses, et avoir une vision globale de l’univers dans lequel tu t’embarques. Comment se passent les relations avec tes fournisseurs ? Ca se passe normalement. C’est comme si vous achetiez dans un magasin des produits. Il y a des marques avec lesquelles je m’entends très bien et qui sont devenues des amis! Je favorise ceux avec qui j’ai de bonnes relations, avec qui je suis proche. C’est aussi important pour bien vendre les produits d’être en bon terme avec les fournisseurs car cela se ressent dans le discours de vente.

Pour finir 

Sachez que ceci se base sur mon parcours, mais tout dépend du domaine de votre future entreprise. J’espère que mon article a pu vous éclairer, aider, renseigner, et donner envie de vous lancer dans cette très belle aventure.  

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

PayPal